Le dimanche, on planche #4 Les tampons

Bonjour les scrappeuses et les scrappeurs, aujourd’hui comme promis, j’aborde le sujet des tampons qui sont incontournables en scrapbooking. Il existe plusieurs formes de tampons avec leurs avantages et leurs inconvénients, je vous explique cela ci-dessous.

  • Bois : Précis dans le détail du dessin et solide, celui-ci dispose d’un socle en bois et d’une empreinte en caoutchouc.

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis : Petite collection parce que je craque sur certains modèles mais cette épaisseur de bois me dérange. De plus, le stockage est compliqué, ils prennent énormément de place et ils sont lourds. Dernière chose, petit détail mais il faut le dire, lorsqu’on encre son tampon, il arrive que de l’encre touche le bois et après nettoyage, il reste toujours des traces sur le bois. Au bout d’un certain temps, s’est un peu cracra. Il ne faut pas être maniaque. Je ne m’en sert pas souvent :/

  • Mousse : Précis; maniables et très légers. Ils ont un motif réalisé en caoutchouc et un support en mousse.

 

 

 

 

 

Mon avis : J’ai 3 modèles, je trouve que les tampons ne sont pas bien plats, du coup au tamponnage ce n’est pas terrible, souvent il manque quelques parties. Je ne recommande pas vraiment.

  • Transparent ou clear : Fait en silicone, celui-ci à la particularité de posséder une transparence pour placer avec précision vos motifs sur le papier. Ils sont conditionnés entre 2 feuilles plastiques, il faut les décoller pour les placer sur un bloc acrylique (explication plus loin) pour pouvoir les utiliser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis : J’aime leurs transparences qui rendent le tamponnage beaucoup plus facile. J’aime leurs multitudes de choix. J’aime leurs facilités de nettoyage. J’aime leurs simplicités de rangement. Pour résumer, je les aime 🙂

  • Cling: A mi chemin entre le tampon bois et le tampon transparent, celui-ci ne dispose pas de socle en bois mais est bien fait de caoutchouc. Il est alors parfait pour combiner précision et qualité.

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis : Même problème que les tampons bois, on ne voit pas à travers. Cependant, niveau rangement, ils sont au même niveau que les clears. A vous de tester pour vous faire vos propres avis.

  • A molette : permettent d’avoir plusieurs motifs avec le même tampon. Ils se déclinent dans toutes les tailles, formes et thèmes. Idéals pour vos créations de scrap, de faire-part, de carterie ou tout autre projet créatif.

Mon avis : J’utilise beaucoup les dateurs. Celui de Kesi’Art (le vert) est sympa pour écrire des mots mais cela fait souvent des pâtés parce qu’il faut bien tamponner, pas évident. Je recommande les dateurs, les autres pourquoi pas.

  • Continu : généralement montés sur une roulette et permettent donc de tamponner des motifs à l’infini. Par exemple, la roulette de chez Fiskars utilisable avec différents tampons et plusieurs couleurs d’encres ( l’objet orange ).

Mon avis : Ayant revendu cette roulette avec les 4 modèles de tampon que j’avais et les 4-5 encres, je ne recommande pas vraiment mais tout dépend de vos projets.

  • A monter ou non monté : Le prix est intéressant vu que l’on achète que le caoutchouc gravé. Pour les utiliser il faut les coller sur de la mousse statique (grise sur la photo), qui s’achète en grande feuille. La feuille de mousse est constitué d’un coté collant qui permet de coller le tampon et d’un coté électrostatique qui permet d’adhérer à un bloc acrylique. Vous découper ensuite votre mousse à la taille de votre tampon ainsi votre feuille de mousse s’utilise pour plusieurs tampons non montés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis : Toujours ce même problème de non-transparence pour moi mais l’idée est bonne.


Il existe de nombreuses marques de tampons, voici quelques célèbres marques de tampons : Artemio, Aladine, Florilèges Design, Toga, Kesi’Art et bien d’autres encore.

 

 

 

 

 

Pour utiliser les tampons clear, cling ou à monter, il faut utiliser un support. Quel que soit le support, on décolle le tampon de la feuille plastique et on le colle sur le support. Ensuite, 2 possibilités : soit on prend l’encreur dans notre main et on applique l’encre sur le tampon posé sur le bureau, soit l’inverse, on prend le tampon dans la main avec l’encre posée sur la table.

  • Blocs acryliques, il en existe de tailles et d’épaisseurs différentes. Il faut bien faire attention aux tailles des blocs par rapport à vos tampons, il faut mieux avoir un bloc trop grand que trop petit.

  • Presse Fiskars : C’est une plaque acrylique surmontée de 4 coins en mousse, cela permet de positionner le tampon plus facilement sur la feuille à l’endroit souhaité. Une fois que le tampon est bien positionné, on presse sur la plaque et les coins mousse s’écrasent. J’aime beaucoup cette presse !

  • Presse de précision : tel que Misti ou celle de la marque “We Are Memory Keepers”. Elles s’utilisent comme un livre, d’un coté il y a une plaque acrylique, où l’on colle son tampon et de l’autre il y a une feuille magnétique qui permet de mettre la feuille à tamponner et de la maintenir avec un aimant. On peut ainsi tamponner plusieurs fois le même motif au même endroit sans problème ou faire des dégradés. Cet outil est indispensable pour créer des faire-parts ou des cartes identiques.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Bisous et à dimanche prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.